Dans les cahiers d’EMAM

 


Ce no 34 des Cahiers d’EMAM  entend proposer une mise à jour des connaissances sur le nord du Maroc – région dite du Rif –, caractérisé depuis le début des années 2000 par une brusque accélération de l’intégration dans la mondialisation économique formelle d’une partie de ses territoires, tandis qu’une autre partie ne subsiste que par des activités illégales, tout aussi mondialisées, et qu’une autre, encore, reste à l’écart de ces processus. En définitive, ce sont les temporalités de développement radicalement différentes des sous-espaces qui composent le nord du Maroc qu’interrogent les différentes contributions de ce numéro. Onze articles présentant des analyses approfondies des différents territoires constitutifs du Rif et quatre focales sur des infrastructures, des lieux ou des processus spécifiques à la région permettent d’articuler un numéro riche et inédit sur un espace qui demeure peu analysé dans la littérature académique.


Au sommaire  un excellent papier de notre collègue Anissa Mâa sur les expériences migratoires dans le Nord du Maroc : « La morgue, la forêt et le presbytère ». Articulations entre expérience migratoire et violence des frontières dans le Nord du Maroc



Citer ce billet
La rédaction (2023, 23 janvier). Dans les cahiers d’EMAM. MOVIDA. Consulté le 3 mars 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/rnk1

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search