N°4 – Une mondialisation discrète. Circuler en Afrique


Le dossier de ce numéro d’Afrique(s) en Mouvement est intitulé : « Une mondialisation discrète. Circuler en Afrique : acteurs, routes, réseaux et marchandises ». Il est coordonné par deux spécialistes de la question, la géographe Anne Bouhali et le sociologue Saïd Belguidoum. La question porte ici sur les façons dont se dessinent les circulations d’hommes et de marchandises en Afrique et questionne les sociétés africaines sur la façon dont se façonnent autant la dimension de la « mondialisation par le bas » que la fabrique d’une globalisation discrète.


La richesse des travaux de recherche de ce dossier marque une pertinence thématique de l’affirmation de l’Afrique dans la mondialisation qui prolonge le sens même voulu par la revue au titre explicite, Afrique(s) en mouvement.


Ce quatrième numéro « Une mondialisation discrète. Circuler en Afrique : acteurs, routes, réseaux et marchandises » s’engage à apporter des précisions concernant la compréhension des circulations transnationales et des mutations des sociétés contemporaines du Maghreb et de l’Afrique subsaharienne. Le global s’intéresse à la fois aux profils, aux trajectoires et aux espaces des circulations transnationales.


Sommaire

Le mot de l’éditeur, Abdelaziz Benjouad

Entre 2 mots, Sophie Bava, Farid El Asri

Les mains dans le cambouis

  • Les mots de la mondialisation
    Jean-Pierre Taing

Dossier

  • Introduction : Une mondialisation discrète. Circuler en Afrique : acteurs, réseaux et marchandises
    Anne Bouhali, Saïd Belguidoum
  • Les produits Made in Turkey en Afrique de l’Ouest : acteurs, circulations er dynamique entreprenariale des jeunes
    Issouf Binaté, Sidi Boubakar Diané
  • Commerce transfrontalier en Afrique de l’Ouest. De Lagos à Lomé : suici des routes discrètes d’un lot de robes asiatiques
    Nicolas Le Borgne
  • Les circulations transnationales au Togo au temps de la Covid-19 : réinvention des pratiques de transport face à la contrainte
    Kossigari Djolar, Jérôme Lombard
  • Ben Gardane (Tunisie) : une place financière de la mondialisation des pauvres
    Adrien Doron
  • Le marché sénégalais de l’ancienne médina de Casablanca : une mondialisation par le bas en question
    Riccardo Vicinanza

Entretien avec Alain Tarrius

  • Les nouveaux nomades de l’économie souterraine

Récits au cœur du réel           

  • Entretien avec Camara Mbaye
    Zoubir Chattou

Retours de terrain

  • Nouveaux espaces commerciaux en migration : le marché de la beauté et des produits de « désir » au Maroc
    Hicham Jamid, Sophie Bava

Coupé-décalé

  • Cargo, identités et territoires méditerranéens sous le prisme de la traversée
    Saïd Belguidoum, Constance de Gourcy

Lu pour vous

  • Utopie post-occidentale et post-raciste de Léonora Miano
    Christel Zogning Meli
  • Pourquoi la revue Afrique(s) en mouvement au Maroc ?

Téléchargement

Avril 2022, n°4

Dossier “Une mondialisation discrète. Circuler en Afrique : acteurs, routes, réseaux et marchandises” coordonné par Anne Bouhali et Saïd Belguidoun
Consulter (Cairn) et télécharger le numéro Afrique(s) en mvt n° 4 (.pdf)

 

 

 



 


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
La rédaction (18 mai 2022). N°4 – Une mondialisation discrète. Circuler en Afrique. MOVIDA. Consulté le 20 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/rnjd


Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Hlaoua dit :

    Excellent travail. J’attend un prochain dossier/thématique qui m’intéresse pour participer à la Revue…le soufisme contemporain par exemple…?) .bon courage à vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search