Parution de “Vivre la révolution égyptienne à distance”


Lors du processus révolutionnaire de 2011, les Égyptiens vivant en France, installés à Bordeaux, Marseille, Paris ou Toulouse, ont fait éclater les identifications qui leur étaient assignées et fait évoluer leurs projets migratoires, familiaux et professionnels. La mobilisation en soutien à la révolution égyptienne a rendu visibles des trajectoires jusqu’alors discrètes et favorisé des rapprochements inédits entre Égyptiens aux parcours différents. Leur implication à distance dans la révolution, constituée en réaction à la situation politique nationale, a souligné autre chose que l’existence de relations multiples tissées avec la société d’origine : elle a aussi mis en exergue une diversité de manières d’être et d’agir dans la société d’accueil.


Lire la préface de Sarah Ben Néfissa, DR émérite de l’IRD


À partir d’une approche sociologique des migrations égyptiennes en France, cet ouvrage a pour ambition de saisir la manière dont un événement d’envergure nationale influence plus ou moins durablement les trajectoires individuelles de ceux qui n’en ont pas été directement témoins. L’auteur propose d’analyser les dynamiques migratoires au regard de quelques grands thèmes de la sociologie politique : la participation électorale à distance, l’action collective et l’engagement associatif.


Sociologue, Célia Lamblin est chercheure associée au LPED et membre du Mixte International MOVIDA. Depuis dix ans, ses travaux portent sur les actions individuelles et collectives développées dans le champ politique par des migrants d’origines diverses, aussi bien en France qu’au sein de l’espace euro-méditerranéen et africain.


La collection “les mobilités africaines”

La collection « les mobilités africaines » a pour ambition d’appréhender la pluralité des formes de mobilités contemporaines dans les Afriques méditerrannéenne et subsaharienne   – migrations, voyages initiatiques, touristiques ou d’affaires, navettes, circulations transfrontalières, nomadismes, pèlerinages, transports, transits – et d’apprécier dans quelle mesure elles contribuent à la transformation des sociétés et des territoires. Elle a été initiée dans le cadre du Laboratoire Mixte International MOVIDA (Mobilités, Voyages, Innovations et Dynamiques dans les Afriques méditerrannéenne et subsaharienne) dont les travaux sont aussi présentés sur ce carnet.

Responsables de la collection : Cheikh Oumar BA, Sylvie BREDELOUP, Jérôme LOMBARD et Mamadou DIME


 

 

 

 

> Lire un extrait 

> Commander l’ouvrage

 

  • Date de publication : 29 novembre 2021
  • Broché – format : 15,5 x 24 cm • 226 pages
  • ISBN : 978-2-343-24717-5
  • EAN13 : 9782343247175
  • EAN PDF : 9782140196928
  • (Imprimé en France)


Citer ce billet
La rédaction (2021, 3 décembre). Parution de “Vivre la révolution égyptienne à distance” MOVIDA. Consulté le 27 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/rnin

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search