Nabil Ferdaoussi

 


 Doctorant en première année d’anthropologie sociale à l’Institute for Humanities in Africa (HUMA) à l’Université de Cape Town. Il est doctorant-associé  au Center for Global Studies (CGS) de l’Université Internationale de Rabat(UIR). Ferdaoussi enseigne les études culturelles au département d’Anglais à l’Université Ibn Zohr à Agadir. Il est assistant de rédaction à Politikon: the IAPSS Journal of Political Science. Il a travaillé auparavant comme assistant de recherche au Danish Institute for International Studies(DIIS).

Sujet de la thèse: Reframing border violence: the role of migrant activists in subverting border regimes at the Moroccan-spanish borderlands


La thèse de doctorat de Ferdaoussi cherche à reformuler la notion de violence aux frontières, en explorant les horizons inexploités d’agence et de subversion dans les discours étroits et binaires de sécuritisation et d’humanitarisme qui façonnent l’opinion publique sur la migration euro-africaine. Il explore les formes d’agence et de changement qui sont articulées par des militants migrants qui contestent la violence post-mortem aux frontières maroco-espagnoles.


Publications


 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search