Save the date pour le 4e séminaire de Movida


Séminaire mensuel de Movida

Première communication

Construire une politique d’asile sous dépendance humanitaire ?

par Florence Boyer 

Deuxième communication

Entre régularisation des « migrants » et régularisation des procédures : vers la construction d’une politique d’immigration et d’asile au Maroc

par Nadia Khrouz 

Jeudi 7 octobre 2021, de 11h à 13h (GMT+2)

https://zoom.us/j/97349472377


Les séminaires mensuels de MOVIDA  auront lieu chaque  1er jeudi du mois, de 11h à 13h (heure française GMT+2). Le quatrième séminaire se déroulera sur zoom le 7 octobre 2021.


Résumés des communications

Communication 1: Construire une politique d’asile sous dépendance humanitaire ?

Pays d’accueil de plusieurs centaines de milliers de réfugiés, le Niger a la particularité d’être doté d’une législation sur l’asile depuis 1997. Bien que peu appliqué jusqu’à présent, ce cadre législatif a servi de support à la mise en oeuvre d’une politique d’accueil et d’asile relativement ouverte ; en effet, le statut prima faciès a été accordé tant aux réfugiés des conflits malien et nigérian, et l’accueil dans les communautés privilégié. Le Niger a aussi accepté l’accueil de demandeurs d’asile dans le cadre d’un programme de “migration mixte” développé par le HCR, tout comme il est un espace de transit pour les demandeurs d’asile évacués de Libye et en attente d’une réinstallation dans un pays tiers (programme ETM). Quel que soit le contexte, l’accueil des réfugiés et demandeurs d’asile s’effectue avec le soutien de différentes organisations humanitaires, au premier rang desquelles le HCR, mais aussi l’OIM et diverses ONGs internationales et nationales. L’objectif de cette présentation est d’interroger la construction d’une politique d’asile, plus globalement d’une politique d’accueil, dans un contexte de dépendance humanitaire. Si ces organisations humanitaires pallient aux difficultés de l’État du Niger à faire face à des situations d’urgence, reste posée la question de relations inégalitaires entre ces acteurs, d’autant plus qu’à la dépendance logistique et financière peut s’ajouter une dépendance politique.

Communication 2: Entre régularisation des « migrants » et régularisation des procédures : vers la construction d’une politique d’immigration et d’asile au Maroc

Cette intervention traitera de certaines ambivalences que rend visible le terrain marocain en matière de politique d’immigration et d’asile. Aujourd’hui fortement impliqué sur les questions de migration, à un niveau diplomatique et politique, le Royaume a initié en 2013 une nouvelle politique d’immigration et d’asile qui s’est notamment traduite par la mise en place de deux opérations exceptionnelles de régularisation et le lancement d’une stratégie nationale d’immigration et d’asile soutenant cette réforme appelée à être humaniste, globale, cohérente et respectueuse des droits de l’Homme.  Huit ans après l’annonce de cette réforme, qu’en est-il de la mise à niveau des procédures avec la législation nationale et les conventions internationales ratifiées par le Maroc ? Quels sont les effets de cette « nouvelle politique d’immigration et d’asile » sur le statut des étrangers établis sur le territoire ? Comment cette « nouvelle politique » a également soutenu le positionnement du Royaume comme « champion de la migration » sur le continent ?

Coordination


Lien zoom pour suivre le séminaire

https://zoom.us/j/97349472377


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search