Bernard Coyault


Bernard Coyault est docteur en anthropologie (EHESS) et chercheur affilié à l’Institut des Mondes africains (IMAf Paris).


De 2012 à 2018, il a été directeur et membre fondateur de l’Institut Al Mowafaqa de Rabat au Maroc.  Il a ensuite enseigné en Éthiopie en 2018-2020 tout en effectuant un terrain sur la pluralisation et les circulations religieuses entre islam, orthodoxie (Tewahedo) et néopentecôtismes dans un quartier populaire d’Addis Abeba. Depuis septembre 2020, il enseigne l’anthropologie des religions et le Global Christianity à la FUTP (Faculté universitaire de théologie protestante) de Bruxelles, et participe à la création du Centre for Afroeuropean and Religious Studies.

Ses recherches s’articulent autour de trois axes :

  •  L’étude des mouvements prophétiques d’Afrique centrale, leur dynamique spécifique face à la pentecôtisation du champ religieux chrétien et leur déploiement sur les continents africain et européen par le biais des mobilités religieuses.
  • Les dynamiques religieuses des parcours migratoires et leur conséquence en matière de pluralisation religieuse, en particulier sur le terrain marocain.
  • Le déploiement des « christianismes du Sud » dans les pays européens du fait de l’installation de nouvelles diasporas africaines, avec l’émergence de nouveaux réseaux religieux se déployant selon des logiques transnationales et d’autre part par la revitalisation des réseaux religieux existants.

Publications récentes 

  • « Itinérances d’une prophétesse pentecôtiste guinéo-libérienne à Rabat », Migrations Société n°184, juin 2021.
  • “Religious Practices and Social (In)Visibility among Christian Prophetesses in Morocco” in Spotorno M. & Tarantino D. (ed.), Migrants and the Challenge of the Faith: Identity and Adaptation, Montalto Dora, PM Edizioni, 2021.
  • Avec Bava, S., Nejmi, M., Dieu va ouvrir la mer. Christianismes africains au Maroc, Rabat, ed. Kulte, 2021 (à paraître)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search