“Le bout de la terre” par Régis Minvielle


Découvrez le 4e et dernier ouvrage la collection “Mobilités africaines” publié par Régis Minvielle, chercheur associé au LPED et membre du Laboratoire mixte international MOVIDA


Depuis le début des années 1990, les routes qui conduisent en Europe se ferment sous l’effet de contrôles migratoires renforcés. Alors que la plupart des migrants africains se trouvent dans l’impasse au Maghreb, une minorité d’entre eux tente de contourner ces barrières, multipliant les étapes en Amérique du Sud. Arrêtés en Argentine, Maliens, Sénégalais, Guinéens ou Camerounais déclinent mille et une activités jusqu’au bout de la terre.

Cet ouvrage a pour ambition d’explorer la genèse de ces mobilités transcontinentales à l’aune des politiques migratoires et des stratégies d’acteurs. Il s’attarde sur la place occupée par la ville de Buenos Aires et de ses habitants dans les dynamiques d’ancrage et d’insertion des Africains. De la danseuse peule jouant de son africanité, au colporteur mouride facilitant l’accueil de ses frères, en passant par le footballeur originaire qui imagine l’Argentine comme un tremplin vers la réussite, ces migrants africains ont en commun de contribuer à la mondialisation par le bas.


Lire la préface de Sylvie Bredeloup, directrice de recherche à l’IRD


Biographie de l’auteur

Socio-anthropologue, Régis Minvielle est chercheur associé au LPED et membre du Laboratoire mixte international MOVIDA. Longtemps intéressé par la circulation des hommes et des femmes entre les deux rives du Sahara, il consacre désormais ses travaux aux dimensions sociales et identitaires des itinéraires africains en Amérique du Sud.


La collection “les mobilités africaines”

La collection « les mobilités africaines » a pour ambition d’appréhender la pluralité des formes de mobilités contemporaines dans les Afriques méditerrannéenne et subsaharienne   – migrations, voyages initiatiques, touristiques ou d’affaires, navettes, circulations transfrontalières, nomadismes, pèlerinages, transports, transits – et d’apprécier dans quelle mesure elles contribuent à la transformation des sociétés et des territoires. Elle a été initiée dans le cadre du Laboratoire Mixte International MOVIDA (Mobilités, Voyages, Innovations et Dynamiques dans les Afriques méditerrannéenne et subsaharienne) dont les travaux sont aussi présentés sur ce carnet.

Responsables de la collection : Cheikh Oumar BA, Sylvie BREDELOUP, Jérôme LOMBARD et Mamadou DIME


  • Date de publication : 9 décembre 2020
  • Broché – format : 15,5 x 24 cm • 220 pages
  • ISBN : 978-2-343-21825-0
  • EAN13 : 9782343218250
  • EAN PDF : 9782140165672
 

 



Citer ce billet
La rédaction (2021, 4 janvier). “Le bout de la terre” par Régis Minvielle. MOVIDA. Consulté le 13 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/rnhg

Vous aimerez aussi...

2 réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search