Les « thieup-thieup man »

Sur le corridor routier Sénégal-Mauritanie-Maroc, la frontière de Rosso constitue un espace de ruptures et de continuités des circulations humaines et marchandes, volumineuses et variées. Dans l’écoulement de ces flux, nous visons à révéler la contribution des « thieup-thieup man ». Ces derniers sont assez méconnus. Cependant, ils mènent une existence réelle et sont des acteurs leviers qui facilitent avec finesse les passages frontaliers des flux humains et marchands.


« Entregent et Mobilité. Les « thieup-thieup man » : Figure aux rôles multiformes dans la zone-frontière de Rosso ». Retours de terrain par Baye Masse MBAYE


Notre hypothèse de recherche est que les « thieup-thieup man » contribuent aux circulations humaines et marchandes à travers un capital relationnel dense et de subtiles manoeuvres « souterraines ». D’abord, nous les avons présentés, ensuite indiquer leurs rôles et enfin dévoiler leur mode furtif d’intervention dans ces transactions transfrontalières.

Adoptant une approche qualitative, nous avons recouru aux entretiens semi-directifs, aux récits de vie et pratiques, à l’observation participante et à la technique de boule de neige. Nous avons ciblé des aspects spécifiques chez les « thieup-thieup man » : leur processus d’installation à la frontière, leurs rôles, leurs stratégies de facilitation des circulations, leurs rapports avec d’autres acteurs et leurs limites.

Multi-linguistes, les « thieup-thieup man » présentent trois profils : « thieup-thieup man » pour marchandises, « thieup-thieup man » pour touristes et « thieup-thieup man » pour modou-modou. Ils tissent de solides relations avec les personnes les plus influentes à Rosso : Baaba, Tislim, les autorités policières et douanières comme procédé de sécurisation professionnelle. Aussi, ils déplient une palette de manoeuvres secrètes : le saut du mur de Rosso-Mauritanie, l’enrôlement commercial de quelques écoliers et délégués municipaux comme porteurs de marchandises et la fabrication de la « devise thieup-thieup » pour voyager « moins cher et plus rapide ». Cependant, le manque d’organisation professionnelle entrave leur existence groupale


Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. Tall dit :

    Tes exploits ne laissent personne indifférent.

    Je me joins donc au monde pour te dire bravo, et pour te féliciter.
    Bon courage!

    Félicitations !

  2. Papa Sow dit :

    Bon Travail !

  3. Mor DIOP dit :

    Félicitation Baye et bonne continuation !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search