Géraldine Mossière


Anthropologue et professeure à l’Institut d’études religieuses de l’Université de Montréal,  Géraldine Mossière est, au cours de l’année académique 2019-2020, titulaire de la chaire EHESS-IMéRA en études transrégionales à laquelle Sophie Bava (IRD) participe en tant que chercheuse associée. Elle est également membre de l’institut universitaire Recherche. Immigration. Société SHERPA et rédactrice de la revue Diversité urbaine.


Ses recherches qui portent sur la diversité religieuse dans les sociétés contemporaines traitent de la réorganisation des rapports sociaux, normes de comportements et éthiques de vie induites par les migrations.

Auprès de migrants chrétiens africains au Canada ou de convertis à des religions minoritaires, elle examine les circulations transrégionales ainsi que les représentations des espaces et projets idéologiques ou sociaux qui les accompagnent dans le but de repenser les dynamiques locales et globales, leurs jeux d’échelle ainsi que leurs contraintes structurelles ou symboliques. À l’aide d’une approche ethnographique qui associe les parcours croyants aux cycles de vie et aux conditions sociales, politiques et économiques qui les balisent, elle propose une anthropologie décloisonnée qui considère le religieux et les avatars contemporains qu’il produit (guérison, spiritualité). À Movida, elle travaille en étroite collaboration avec Sophie Bava sur les discours et théologies religieuses qui motivent et orientent les mobilités croyantes.


Téléchargement


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.