Parution de “Mobilités et marginalités”

On a longtemps considéré les mobilités à travers les flux dominants, les grands itinéraires, les comportements collectifs, la validation sociale des grandes infrastructures ou plus largement l’étude des processus d’intégration économique et politique. Depuis une dizaine d’année, les études en sciences sociales proposent un renouvellement stimulant de cette approche en considérant les trajectoires individuelles et celles des groupes sociaux. Le processus de mobilité est désormais étudié dans le cours de son propre accomplissement, soit une mise en question du sens du mouvement. La question de l’intégration, qui met en lumière différentes formes de marges, est plus que jamais essentielle.

Cet ouvrage pluridisciplinaire propose de décentrer le regard à travers de multiples contributions qui éclairent les nouveaux rapports entre mobilités et marginalités. Les cas traités concernent le local autant que le mondial, les grands appareils urbains type mégapoles ou les espaces les moins densément et diversement peuplés, les systèmes productifs les plus sophistiqués et les territoires les plus pauvres… Richement illustré et nourri d’exemples choisis sur plusieurs continents, cet ouvrage propose un vrai tableau du Monde tel qu’il est habité dans ses marges.


Xavier Bernier (professeur des universités à Paris Sorbonne Université), Jérôme Lombard (directeur de recherches à l’IRD), Nora Mareï (chargée de Recherches au CNRS), Kevin Sutton (maître de conférences à l’université Grenoble Alpes) et Pierre Zembri (professeur des universités à Paris-Est Marne-la-Vallée) ont supervisé ce travail.


Sommaire

Préface de Jacques Lévy

  • Pratiques et vécus des situations de marge
  • Se déplacer dans les marges
  • Prospérer dans les marges : acteurs et opérateurs

Téléchargement


 

Commander l’ouvrage

 

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.