Chantiers de thèse du LAMES – Célia Lamblin

Le processus de rédaction est une aventure à part entière. Elle implique un travail des données autant qu’un travail sur soi, sur une période longue, dont le.la futur.e docteur.e ne maitrise généralement pas les aléas. La communication aura pour but de revenir sur une des phases de l’entreprise doctorale au travers d’un retour d’expérience objectivée. Par l’explicitation d’une série de “bonnes astuces”, l’intervenante propose d’échanger sur les doutes et les hésitations qui entourent cette étape déterminante.

Célia Lamblin est docteure en sociologie de l’Université Aix-Marseille. En novembre 2018, elle a soutenu une thèse intitulée « Vivre la révolution de 2011. Sociologie des migrations égyptiennes en France » dans laquelle elle s’est intéressée aux parcours migratoires et aux mobilisations collectives menées à distance par des Égyptiens vivant depuis la France, les soubresauts politiques de leur pays d’origine. Ses recherches portent sur les effets de la migration sur les trajectoires individuelles et plus largement sur l’histoire de l’immigration en France. Elle a mené ses enquêtes en France, dans les villes de Marseille et Paris, mais aussi en Égypte, au Caire et dans plusieurs villages du Delta du Nil. Terrain(s) en perspective.


Vendredi 25 janvier 2019 10h30-12h30 MMSH – Salle de réunion LAMES


 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.