Jérôme Lombard, géographe

Directeur de recherche à l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD), à Aubervilliers (France). Il a dirigé ou co-dirigé plusieurs ouvrages, notamment Le monde des transports sénégalais (2015), Dakar, Abidjan, des villes à vendre (2008), et des numéros de revues, tels que

« Mobilités, migrations internationales et réseaux sociaux : approches inter- et transnationales », Espace-Populations-Sociétés (2017), « Nouvelles mobilités dans les Suds », Espace-Populations-Sociétés (2010), « Transports aux Suds. Pouvoirs, lieux et liens », Autrepart (2004). Jérôme Lombard travaille depuis plus de trente ans en Afrique de l’Ouest sur les interactions entre systèmes de transport et mobilité des personnes et de biens, considérées à l’aune du développement des connexions des réseaux d’infrastructures et du renforcement des contrôles sur les mouvements de population (migrants notamment).


Géographe (CNRS, IRD, Univ. Paris 1). Co-responsable de l’Axe 2 du LMI MOVIDA : Recompositions territoriales (inégalités d’accès, polarités, centralités, conflits fonciers, miniers, rural/urbain, frontières, systèmes de transport)


L’implication des migrants internationaux dans les systèmes de transport africains questionne le développement territorial tel qu’impulsé depuis des décennies par les États. Sous-tendue par le bouleversement sur le continent des communications (aériennes, routières, télécommunications), la migration internationale sous tous ses formes (voyage, commerce, pèlerinage, tourisme) transcende les découpages territoriaux et fait des frontières des espaces d’échanges. Les migrants deviennent les précurseurs d’une évolution irréversible des territoires nationaux par la mobilité des hommes (migration, transport).


Thèmes de recherche

  • Mutations des territoires, processus productifs et mondialisation
  • Géographie politique des ressources

Activités de recherche

  • Réflexion théorique sur les corridors de transport et le développement territorial en Afrique de l’ouest
  • Observation et analyse des circulations de personnes et de biens entre en Afrique de l’ouest Mali, Mauritanie et Sénégal

Directions de programmes de recherche

  • Responsable du partenaire PRODIG dans le programme ANR CHANCIRA (2011-2014)
  • Responsable du programme IRD « Transports et territoires au Sénégal » (2000-2005)

Publications (Sélection)

  • KOURAOGO O., LOMBARD J., 2016, De Banfora à Sinfra. Circulations de personnes et transports routiers entre Burkina-Faso et Côte d’Ivoire, In Bredeloup S. et Zongo M. (dir.), Repenser les mobilités burkinabè. Paris, L’Harmattan, p. 175-198

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. 07/04/2017

    […] et plus particulièrement dans l’axe 2 « Recompositions territoriales », coordonné par Jérôme Lombard ainsi que l’axe 3 « Transformations des gouvernances politiques (politiques migratoires et […]

  2. 23/07/2018

    […] Par Jérôme Lombard […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search