Retour sans cimetière, Un film de Djibril Diaw

Retour sans cimetière

Un film de Djibril Diaw

Jeudi 23 novembre 2017 à 18h00

Fondation  Konrad Adenauer,
32, Stèle Mermoz Route de la Pyrotechnie,  DAKAR

La présentation de ce film de sera suivie de débats en présence du réalisateur.
Modération : Hubert Laba NDAO, cinéaste.
« J’avais l’âge de dix ans quand un matin vers dix heures une voiture de couleur bleue de la Gendarmerie nationale de modèle Renault 4 s’arrêta devant chez moi. Trois gendarmes, tous armés de fusils, dirent à mon père Diaw : « Vous êtes convoqué par le commandant de la brigade ». C’était en 1989, entre la Mauritanie et le Sénégal : des Noirs Mauritaniens principalement des Peuls, Wolofs, et Soninkés ont été arrêtés, emprisonnés puis tués ; d’autres ont été rapatriés au Sénégal et au Mali. Les populations de villages entiers ont été déportées avant d’être débaptisés puis repeuplés par d’autres. Les terres ont été spoliées et attribuées à d’autres. Il s’agissait pour les autorités de l’époque d’opérer une recomposition ethnique de la Mauritanie. Il fallait expulser les noirs pour rendre enfin la population mauritanienne exclusivement Maure. Cette crise était une occasion pour les extrémistes de se livrer, avant les Serbes, aux sinistres opérations de « nettoyage ethnique ». La Mauritanie est le seul pays africain ayant expulsé ses propres citoyens. C’est à ma connaissance le seul domaine où la Mauritanie a une médaille d’or qui restera accrochée autour de son cou tant que la justice ne sera pas rendue. » Djibril Diaw

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search