Présentation du ROM – Réseau d’Observation des Mobilités

Le ROM, c’est quoi ?

Le ROM se donne pour mission de rassembler différents acteurs issus de mondes différents (chercheurs, société civile, artistes, enseignants…), désireux de former les lycéens volontaires de Première et de Terminale à analyser et interpréter de façon théorique, pratique, scientifique et créative… les différentes mobilités au sein et au travers de nos sociétés, leurs impacts ainsi que leurs conséquences.

Quand ? Où ?
Base d’une séance hebdomadaire les mercredis de 13h30 à 15h dans les locaux du lycée Mermoz de Dakar, et à raison d’une vingtaine de séances au total, échelonnées entre les mois de novembre et avril. Le ROM sera ouvert à une quinzaine d’étudiants.

On y raconte quoi ?
– Sensibilisation aux questions migratoires : que sont les mobilités de notre monde ? quels enjeux recouvrent-elles ? quelle part de mythe recèlent-elles ? qui sont les migrants ? que sont leurs trajectoires de vie ? quelle importance ont leurs objets ?
– Initiation à la recherche en Sciences Sociales : recherche d’information et études de travaux d’expertise, méthodologie, conduite d’entretien et d’enquêtes de terrain…
– Education aux Médias et à l’Information (EMI) : analyse critique de l’information, vérification de la fiabilité des sources, croisement des données…
– Et en filigrane : Engagement citoyen ; Ouverture au pays d’accueil ;
Les activités de chaque séance seront variées et dépendront des objectifs fixés par les intervenants. La mobilité des hommes sera étudiée au prisme des objets qu’ils emportent en migration (ou laissent, ou perdent…). Cela décale le regard par rapport aux travaux d’enquête habituellement réalisés et permet de donner un angle d’attaque pour la partie artistique : des photos des objets ; la création d’un sac de voyage.

Ça sert à quoi ?
Constitution d’un support à visée pédagogique et utilisable par un public élargi (qui circulerait par exemple dans les classes lors de cours futurs d’histoire ou d’EMC consacrés aux migrations (4e, 1ère)). Support de type « mallette pédagogique » renommée pour l’occasion sac de voyage .

Et séance par séance ?
1) Trois séances sur la sémantique de la migration
2) Deux séances sur la méthodologie des sciences sociales
3) Projection de film et trois séances sur la pratique des sciences sociales

*** sorties de terrain ***

4) Quatre séances transformation de l’exercice scientifique en exercice artistique / créatif
5)  A la fin : valorisation des recherches (format à préciser, expo photo, circulation du sac de voyage..)

Ceux qui viendront…
Membres de l’IRD et du Laboratoire MOVIDA : doctorants, chercheurs et enseignants chercheurs  en sciences sociales ; Membres du Lycée français Jean Mermoz : professeurs documentalistes et enseignants en HG/EMC, SES, Prépa Sciences Po, Philosophie.
Membres de la société civile (Association Union Solidarité et Entrai’de), Anthropologue spécialisés dans la conception de mallette pédagogique sur les migrations (Association Porte d’Afrique).


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search