Mathieu Lompo

Doctorant en troisième année de thèse à l’Université Joseph KI-ZERBO (UJKZ) de Ouagadougou (Burkina Faso), Mathieu Lompo possède une formation universitaire en sociologie. Son sujet de recherche s’intitule : « Insertion socioprofessionnelle et recomposition identitaire des migrants de la Tapoa dans la ville de Ouagadougou (Burkina Faso) ». De 2019 à 2021, il a par ailleurs suivi une formation professionnelle à l’Ecole Normale Supérieure (ENS) de Koudougou où il a obtenu le Certificat en Orientation scolaire et professionnelle.


Résumé de la thèse

Dans la recherche, trois (03) dimensions de la migration des populations de la Tapoa vers la capitale politique de Ouagadougou sont abordées : les motivations de cette migration, ensuite, les mécanismes d’insertion sociale et professionnelle de ces migrants au sein de la capitale et leurs dynamiques et stratégies identitaires dans le processus d’intégration urbaine.

Les principales causes de cette migration sont la croissance démographique, l’insuffisance des terres cultivables, les conflits fonciers, le terrorisme ou l’insécurité et la sorcellerie dans ses différentes formes. Les réseaux de parenté et d’amitié constituent également des ressources d’intégration en milieu urbain. Par ailleurs, les migrants développent des dynamiques et stratégies identitaires dans le processus d’insertion à travers l’adoption de nouvelles habitudes culinaires et alimentaires, l’acquisition des langues mooré et français, la double pratique religieuse, la modernisation de la pratique géomantique gulmance (gourmantchée) à travers l’utilisation des outils modernes en lieu et place de ceux traditionnels. A cela, il faut ajouter que pour contourner les difficultés liées à l’initiation des garçons, les migrants circoncisent leurs enfants dans les centres de santé ou à domicile.

En revanche, la dynamisation identitaire des migrants ne constitue pas des barrières manifestes pour le maintien des liens avec leur origine. On observe chez la majorité des migrants des actions qui s’inscrivent dans la pérennisation des liens identitaires avec le village. Il s’agit de l’envoi des jeunes garçons auprès des parents villageois qui se chargent de l’initiation traditionnelle de ceux-ci, du mariage intracommunautaire dans l’optique de faciliter le rapprochement des épouses aux parents du village et favoriser l’acquisition du gulmancema à la descendance, du recours ou du retour à la tradition notamment la géomancie gourmantchée ou le « sable » (d’où la double pratique religieuse) et surtout l’expression de la solidarité, l’entraide et le respect des parents qui sont des valeurs partagées dans la société gourmantchée. La distance n’empêche pas les migrants de participer aux événements sociaux au village. Les migrants mobilisent donc des ressources socioculturelles pour la valorisation de leur identité et par ricochet cela leur permet de maintenir ou entretenir des relations avec la province d’origine.


Sous la direction du Professeur Augustin Palé, Professeur Titulaire en Anthropologie à l’Université Joseph KI-ZERBO


Publications

Lompo, M. (2023). « Crises foncières et sécuritaires au Burkina Faso : stratégies et dynamiques identitaires d’insertion des migrants de la Tapoa à Ouagadougou ». Dans Société Béninoise de Sociologie et d’Anthropologie (SoBeSA) (Ed), LE DEVELOPPEMENT ENDOGENE A L’EPREUVE DE LA GLOBALISATION EN AFRIQUE (pp. 710-729). Abomey-Calavi : SoBeSA.

Lompo, M. & Palé, A. (2023). « Stratégies et dynamiques identitaires des migrants de la Tapoa à Ouagadougou (Burkina Faso) ». Dans Revue Sénégalaise de Sociologie (RSS), 15, 165-188.

Lompo, M. & Palé, A. (2022). « Stratégies d’insertion socioprofessionnelle des migrants de la Tapoa à Ouagadougou (Burkina Faso) ». Dans Revue Sénégalaise de Sociologie (RSS), 14, 143-166.

Bakouan, S. & Lompo, M. (2021). « Représentations psychosociales et insertion professionnellechez des étudiants littéraires de l’université Joseph KI-ZERBO(BURKINA FASO) ». Dans Revue DJIBOUL, 4(002), 398-411.



Citer ce billet
La rédaction (2024, 1 avril). Mathieu Lompo. MOVIDA. Consulté le 27 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/w518

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search