22e séminaire Movida


Séminaire mensuel MOVIDA

le jeudi 2 novembre 2023 de 11h à 13h (GMT+1)
Le séminaire aura lieu à distance.

1ère communication

« État et limitation de la libre circulation des personnes dans un contexte de crise sécuritaire. Le cas au Burkina Faso  »
par Marcel Kagambega
Chargé de cours à l’Université de Bordeaux et chercheur associé au LMI-MOVIDA et au COMPTRASEC (France)

2ème communication

« Burkina Faso  Méditerranée  Burkina Faso : des allers irréguliers aux retours « teintés de joie et d’amertume »
par Serge Noël Ouedraogo 
Enseignant-chercheur au Département d’Histoire et Archéologie de l’Université Joseph Ki-Zerbo (Burkina Faso), est membre du Laboratoire des Systèmes Politiques, Économies, Religions et Sociétés en Afrique Noire, du Pôle d’Excellence Africain et du LMI MOVIDA


Résumés des communications

« Burkina Faso  Méditerranée  Burkina Faso : des allers irréguliers aux retours « teintés de joie et d’amertume »

Pays d’émigration et de transit, le Burkina Faso compte 21. 509 443 d’habitants (INSD : 2023) sur une superficie de 274. 000km2. Il partage 3.193 km de frontières terrestres avec le Bénin, la Côte d’Ivoire, le Ghana, le Mali, le Niger et le Togo, la plus part de ces pays sont confrontés d’une manière ou d’une autre à la question terroriste. Plus spécifiquement, le pays connait depuis 2015, des attaques terroristes récurrentes  sur son sol aux conséquences désastreuses : des milliers de décès dont de nombreuses exécutions extrajudiciaires, 2. 062 534 personnes déplacées internes enregistrées par le Secrétariat permanent du Conseil national de secours d’urgence et de réhabilitation (2023), seulement 65% du territoire. Restaurer l’intégrité territoriale devient un impératif, un argument du reste avancé par des militaires burkinabè pour justifier les récents coups d’état dans le pays. Depuis sa prise de pouvoir en septembre 2022, le Mouvement patriotique pour la sauvegarde et la restauration (MPSR 2)  avec à sa tête le capitaine Ibrahim Traoré, a adopté de nombreuses mesures (mobilisation générale, mise en garde, état d’urgence, etc.) privatives de droits et libertés fondamentales des citoyens. Le droit d’aller et venir est largement compromis sur une grande partie du territoire national du fait de la guerre, et des mesures gouvernementales. Comment concilier libertés fondamentales et maintien de l’ordre public dans un contexte de crise sécuritaire ? Quels droits pour les citoyens en temps de guerre ? En quoi le recours aux « circonstances exceptionnelles » permet-il de justifier les limitations des droits et libertés ?


« État et limitation de la libre circulation des personnes dans un contexte de crise sécuritaire. Le cas au Burkina Faso »

Le concept de régime de circulation a été utilisé par Hélène Blaszkiewicz (2019) pour analyser les circulations commerciales, principalement le transport minier, dans le copperbelt (Zambie/République Démocratique du Congo) en contexte néolibéral. Cette notion vise à caractériser les rapports de pouvoir liés à la capacité inégale des acteurs à faire circuler les marchandises selon diverses rationalités (idéologique, politique, économique…) La notion applique à l’analyse des circulations une grille de lecture fondée sur quatre éléments essentiels : la configuration des acteurs qui les promeuvent, les temporalités réelles ou souhaitées pour les mettre en mouvement, les infrastructures qui les supportent et les représentations qui les structurent. Le pouvoir analytique de ce concept pour comprendre les circulations internationales des personnes et des marchandises en Afrique de l’Ouest est indéniable.
Toutefois, son application pose un certain nombre de problématiques relatives au contexte socioéconomique, à la nature des flux, à l’organisation des acteurs dont il s’agira de discuter dans la présente communication.


Coordination



Citer ce billet
La rédaction (2023, 17 octobre). 22e séminaire Movida. MOVIDA. Consulté le 3 mars 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/rnkt

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search