Sihé Néya, Doctorant en Géographie

Sihé Néya, doctorant en géographie à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, est rattaché à l’UMR 8586 PRODIG et au LMI MOVIDA.

Sa thèse, intitulé « Migrations de retour des Burkinabè de Côte-d’Ivoire et fabrique d’espaces de vie transnationaux », est sous la codirection de Jérôme Lombard, Directeur de l’UMR PRODIG (CNRS, IRD, université Paris 1) et Florence Boyer, chargé de recherche à l’institut de Recherche pour le Développement, membre de l’URMIS (CNRS UMR 8245). Elle porte sur l’évolution des espaces de vie transnationaux des Burkinabè et de leurs familles dans l’espace migratoire ivoiro-burkinabè (Burkina Faso et Côte d’Ivoire). Sihé Néya questionne les circulations migratoires et pratiques transnationales induites par l’installation durable des migrants burkinabè des deux côtés de la frontière – du fait de l’émigration et de la migration de retour – ainsi que les acteurs et les lieux qu’elles mettent en jeu. A travers les espaces de vie transnationaux en construction, sa thèse pose la question de la ressource dans un espace migratoire transnational. Autrement dit, dans l’espace migratoire transnational ivoiro-burkinabè, la ressource est-elle seulement localisée dans le pays d’accueil, la Côte d’Ivoire ? Comment le pays d’origine, le Burkina Faso, devient-il une ressource pour générer une relation d’interdépendance plutôt qu’une relation de dépendance entre les deux pays ?

Sihé Néya a été lauréat du programme « Dissertation Proposal Development Fellowship » de 2012, « New approaches to transnationalism and migratory circulation » , du Social Science Research Council, financé par la fondation Andrew W. Mellon. De 2005 à 2010, à l’Institut Supérieur des Sciences de la Population (ISSP) au Burkina Faso, Sihé Néya a travaillé comme contractuel temporaire (assistant de recherche, superviseur de terrain, agent de terrain…) dans des projets de recherche (migration, foncier rural, santé, éducation). Il a collaboré également en tant que géographe dans Jeune Equipe Associée IRD (JEAI) « DIASPO » : « Enjeux autour de la diaspora burkinabè ».

PUBLICATIONS

Articles dans des revues internationales à comité de lecture

-* Sihé Néya, « Les mobilités spatiales féminines entre logiques individuelle et familiale », EchoGéo [En ligne], 37 | 2016, mis en ligne le 07 octobre 2016, consulté le 13 février 2017. URL : http://echogeo.revues.org/14675 ; DOI : 10.4000/echogeo.14675

-* Boyer F., NEYA S., 2015. Retours, circulations, installations ? Les reconfigurations du système migratoire ivoiro-burkinabè », in Afrique et développement, CODESRIA, Vol.  XL, no 1, p. 63-79.

Contributions à des ouvrages collectifs

NEYA S, LOMBARD J., (à paraître). Libre circulation, contrôle ou racket des voyageurs en Afrique de l’Ouest ?  L’exemple des routes entre Burkina Faso et côte d’ivoire, in GREGOIRE E., KOBIANE J-F., LANGE M-F., Le retour des politiques publiques en Afrique subsaharienne [titre provisoire], Paris, Karthala

-* NEYA S., 2016. Quand les transferts financiers contribuent à la structuration de la famille transnationale dans l’espace migratoire ivoiro-burkinabè », in Bredeloup S., Zongo M., Repenser les mobilités burkinabè, Paris, L’Harmattan, p. 175-198.

-* AUREGAN X., NEYA S., 2015. Côte d’Ivoire, in SIMON G. (dir.), Dictionnaire des migrations internationales, Approche géohistorique, Paris, Armand Colin, p. 438-443.

-* NEYA S., 2010. Crises ivoiriennes, migrations de retour et recompositions des rapports villes-campagnes : la ville frontalière de Niangoloko et son hinterland », in ZONGO M., Les enjeux autour de la diaspora burkinabè : burkinabè à l’étranger, étrangers au Burkina Faso, Paris, L’Harmattan, p. 209-235.

Communication

2016 -* NEYA S, Dynamique des mobilités et des liens transnationaux dans des lignages burkinabè à partir de l’économie de plantation café-cacao ivoirienne, 3eme Atelier MIGDEVRI, Migrations, mobilités et développement en Afrique, du 13-17 juin 2016, Ouagadougou, Burkina Faso

2016 -*  NEYA S, Interrelation entre migration interne et migration internationale : Une analyse à partir de la mobilité des Burkinabè entre le Burkina Faso et la Côte d’Ivoire, 3e Rencontre des Etudes africaines en France, L’Afrique des/en réseaux, 5-6-7 juillet 2016, Paris, France

2015 -* NEYA S., Rôle et place du transport de voyageurs dans l’émergence de centralités urbaines inédites dans l’espace transnational Burkina Faso/Côte d’Ivoire. 52ème colloque de l’Association de Science Régionale de Langue Française « Territoires Méditerranéens : agriculture, alimentation et villes », 7-9 juillet 2015, Montpellier, France.

2015 -* CHAUVIN E., LOMBARD J., MAREÏ N., NEYA S, NINOT O., Circuler vite : vivre mieux ? Mobilité et développement vus d’Afrique. Journées d’Etudes – Mondialisation et nouvelles dynamiques Sud/Sud Le développement en question, Université Paris-Diderot, 06 Octobre 2015, Paris, France.

2014 -* DAGNOGO F., NEYA S., Corridor de transport Abidjan-Ouagadougou et circulations commerciales discrètes : acteurs connectés, mobilités et lieux. 3e Rencontre des Etudes africaines en France, L’Afrique des/en réseaux, 30 juin- 3 juillet 2014, Bordeaux, France

2013 -* NEYA S., Migration internationale, économie de la mobilité et espace transnational : le cas de l’espace ivoiro-burkinabè. Colloque Terrains revisités en migrations africaines, IRD, CODESRIA, and IPAR, Campus International de Hann, 7-9 Octobre 2013, Dakar, Sénégal

2013 -* NEYA S., Approche du transnationalisme par le retour de la première et seconde génération : Intérêts et limites. Les migrants burkinabè entre le Burkina Faso et la Côte d’Ivoire. Journée d’études intitulée « les Méthodologies de la Recherche sur les Migrations internationales, 20 Septembre 20 2013, Poitiers, France.

2010 -* NEYA S, De la migration à la circulation, le cas des Burkinabès « partagés »  entre le Burkina Faso et la Côte d’Ivoire. African Migration Workshop: the Contribution of African Research to Migration Theory, International Migration Institute, Oxford University et IFAN, University Cheick Anta Diop, 16–19 novembre 2010, Dakar, Sénégal

Working paper

2015 -*  NÉYA S, 2015. From Diaspora to Diaspo (ra): An «Unwelcome» Reverse Transnationalism among Burkinabè Return Migrants from Côte d’Ivoire to their Country of Origin. TSI Working paper Series WORKING PAPER SERIES Pushing The Boundaries of Migration Studies: Perspectives from the U.S. And France, NO 5 / Mars 2015, Transnational Studies Association, a Weatherhead Center for International Affairs Seminar at Harvard University < http://seminars.wcfia.harvard.edu/files/tsi/files/5-neya_2015_tsiworkingpaper.pdf>


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *